Maurice Prunier prend la succession de son père, Maurice-Jules, et dirige l’entreprise avec sa femme Paulette.